Accueil site Voyages Autres mondes Informations



Voyage en Sicile

Selinute

L'Acropole du nord-ouest 
 
île de la Méditerranée
Mondello
  La station balnéaire
  La réserve de Capo Gallo
Palerme
  Vers le port
  Piazza Marina
  Piazza Bellini
  Rue Maqueda
  Piazza Pretoria
  Mairie
  Quattro Canti
  Bibliothèque centrale
  Via Vittorio Emanuele
  Cathédrale (extérieur)
  Cathédrale (intérieur)
  Piazza San Demenico
  Palais royal (extérieur)
  Palais royal (intérieur)
  Palais royal (chapelle)
  San Giovani Degli Eremiti
  Quartier du marché
Monreale
  Cathédrale (extérieur)
  Cathédrale (intérieur)
  Cathédrale (pavements)
  Le cloître
  Le jardin
Autour de Palerme
  Mont Pellegrino
  Petit circuit
Golf de Castellammare
  Ville de Castellammare
  Réserve de Zingaro
Golf de Cofano
  Carrières de marbre
  Le golf jusqu'à San Vito
Erice
  La ville médiévale
  Le château
Segesta
  Le temple grec
  Le théatre
Selinute
  L'Acropole du nord-ouest
  L'Acropole du sud-est
Catane
  De Katane à Catane
  Via Etnea
  Piazza Stesicoro
  Piazza del Universita
  Piazza del Duomo
  Duomo
  Via Victtorio Emanuele II
  Théatre romain
  Via Crociferi
Etna Nord et Sud
  Vue sur l'Etna
Etna-Est
  Strada Mareneve
  Sant'Alfio
  Valle del Bove
  Sapienza
  Descente vers Nicolosi
Etna-Ouest
  Bronte
Naxos
  Station balnéaire
Taormina
  Baie Isola Bella
  Baie Villagonia
  La porte Messina
  Corso Umberto
  Piazza IX Aprile
  Piazza del Duomo
  Porte Catania
  Teatro greco
  Jardin de la ville
  Castelmola
Siracusa
Villa romana del Casale
 
Fondée au viie siècle av. J.-C. par des colons venus de l'isthme de Corinthe (ville de mégare), la cité compte 30 000 habitants à son apogée et jouit d'une influence commerciale et culturelle sur tout l'Ouest sicilien. La colonie prospère au cours du VIe siècle et élèvent de majestueux temples sur ses deux acropoles : l'un sur la colline orientale, l'autre au sud-est. L'habitat croît également. Une muraille (cinta muraria) de 1200 mètres de long, percée de 3 portes et flanquée de 5 tours est élevée autour de l'acropole orientale. Elle est réparée en -408 sous l'égide d'Hermocrate puis sous la domination carthaginoise et jusqu'aux invasions arabes. Aujourd'hui, beaucoup de temples ne sont que des ruines. Les temples sont désignés par des lettres, car il était impossible de prouver de façon certaine à quelle divinité ils étaient dédiés et par conséquent de leur attribuer un nom.

Ensemble du site
Colline orientale : temples E, F ,G

Colline orientale : temple E
Colline orientale : temple F
Musée
Cliquez sur une photo pour l'agrandir

© Site Burama avril 2020 - Tous droits réservés. Limitation à l'usage non commercial, privé ou scolaire.