Accueil site Voyages Autres mondes Informations



Voyage en Sicile

Catane

De Katane à Catane 
 
île de la Méditerranée
Mondello
  La station balnéaire
  La réserve de Capo Gallo
Palerme
  Vers le port
  Piazza Marina
  Piazza Bellini
  Rue Maqueda
  Piazza Pretoria
  Mairie
  Quattro Canti
  Bibliothèque centrale
  Via Vittorio Emanuele
  Cathédrale (extérieur)
  Cathédrale (intérieur)
  Piazza San Demenico
  Palais royal (extérieur)
  Palais royal (intérieur)
  Palais royal (chapelle)
  San Giovani Degli Eremiti
  Quartier du marché
Monreale
  Cathédrale (extérieur)
  Cathédrale (intérieur)
  Cathédrale (pavements)
  Le cloître
  Le jardin
Autour de Palerme
  Mont Pellegrino
  Petit circuit
Golf de Castellammare
  Ville de Castellammare
  Réserve de Zingaro
Golf de Cofano
  Carrières de marbre
  Le golf jusqu'à San Vito
Erice
  La ville médiévale
  Le château
Segesta
  Le temple grec
  Le théatre
Selinute
  L'Acropole du nord-ouest
  L'Acropole du sud-est
Catane
  De Katane à Catane
  Via Etnea
  Piazza Stesicoro
  Piazza del Universita
  Piazza del Duomo
  Duomo
  Via Victtorio Emanuele II
  Théatre romain
  Via Crociferi
Etna Nord et Sud
  Vue sur l'Etna
Etna-Est
  Strada Mareneve
  Sant'Alfio
  Valle del Bove
  Sapienza
  Descente vers Nicolosi
Etna-Ouest
  Bronte
Naxos
  Station balnéaire
Taormina
  Baie Isola Bella
  Baie Villagonia
  La porte Messina
  Corso Umberto
  Piazza IX Aprile
  Piazza del Duomo
  Porte Catania
  Teatro greco
  Jardin de la ville
  Castelmola
Siracusa
Villa romana del Casale
 
Katane fondée par des colons grecs aux alentours de 724 av J.C. fut une cité florissante à l'époque romaine, comme en témoignent les nombreux vestiges qui nous sont parvenus. Le siècle "noir" de la cité fut sans conteste le 17 ème siècle qui a vu, en une vingtaine d'années, la ville disparaître en 1669 sous la lave puis s'écrouler en 1693 lors du terrible tremblement de terre.
Le siècle suivant est celui de sa renaissance, marquée par un nouveau tissu urbain composé de grande artères, de vastes places et de monuments baroques.
En efet, les architectes refusèrent de reconstituer l'ancienne ville tri-millénaire avec ses ruelles tortueuses et étroites, responsables d'un grand nombre de victimes, et choisirent un plan moderne et antisismique : une maille urbaine orthogonale abritant des bâtiments de deux étages seulement, parsemée de grandes places devant permettre aux habitants de se réfugier en cas de tremblement de terre, et sillonnée de grands axes routiers autorisant des évacuations rapides.
L'éléphant, symbole de la ville, fut récupéré entre les décombres du palais de la Loggia. Furent dessinées les deux directions nord-sud (via Etnea et via Crociferi) et celles dans le sens est-ouest (via Sangiuliano, via Vittorio Emanuele et via Garibaldi).


Le principal maître d'oeuvre de ce renouveau urbain est l'architecte Giovanni Battista Vaccarini (1702 - 1768). Le caractère baroque omniprésent de Catane dissimule souvent les marques d'un passé plus ancien : le théatre antique, l'odéon et l'amphithéatre se cachent dans de magnifiques palais du 18 ème siècle.

© Site Burama avril 2020 - Tous droits réservés. Limitation à l'usage non commercial, privé ou scolaire.