Accueil site Tableur Programmation Outils XML Téléchargement Informations



Tableur

Documents

Références de cellules 
 
Repère
Documents
  Références de cellules
  Syntaxe des formules
  Recopie de formules
Exercice 1
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 2
  Etape 1
  Etape 2
  Etape 3
Exercice 3
  Etape 1
  Etpe 2
Exercice 4
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 5
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 6
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 7
  Eape 1
  Etape 2
  Etape 3
  Etape 4
Exercice 8
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 9
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 10
  Etape 1
  Etape 2
  Etape 3
Documents (Suite)
  Graphiques Excel
  Graphiques Calc
  Fonctions
  Bases de données
 
LA FEUILLE DE CALCUL



Une feuille de calcul est organisée en lignes et en colonnes. Les lignes et les colonnes sont ordonnées (du haut vers le bas pour les lignes, de la gauche vers la droite pour les colonnes).

LA CELLULE
L'intersection d'une ligne et d'une colonne est une cellule. On peut repérer une cellule avec la ligne et la colonne, ce sont les coordonnées ou les références de la cellule.

Mode de références d'une cellule :
Il existe 2 grands modes de références d'une cellule : le mode A1, style bataille navale où la colonne est repérée par une lettre et la ligne par un nombre et le mode L1C1 où la ligne et la colonne sont repérées par un nombre précédé de L (ligne), ou de C (colonne). Chacun de ces 2 modes a des avantages et des inconvénients.
Avec Excel on peut basculer à tout moment d'un mode à l'autre : en cliquant avec le bouton droit de la souris sur le ruban puis en cliquant (avec le bouton gauche) dans le menu contextuel sur Personnaliser le ruban, la boîte de dialogue Options Excel s'affiche. Cliquer alors sur l'onglet Formules, dans la groupe Manipulation de formules, on peut cocher (ou décocher) Style de référence L1C1



Types de références des cellules :
Les références de cellules peuvent intervenir dans des formules sous plusieurs formes (types) suivant qu'elles font directement référence aux cellules (références absolues) ou à leurs positions relatives ou au deux types combinés (références mixtes).


Dans l'exemple ci-dessus, les références de la cellule en noir (par rapport à la cellule hachurée pour les références relatives en mode L1C1) sont :

Type de référencesmode L1C1mode A1
AbsoluesL2C4$D$2
RelativesL(-1)C(+2)D2
MixteL2C(+2)D$2
MixteL(-1)C4$D2

Pour les références relatives, L(-1)C(+2) signifie que la cellule noire est située par rapport à la cellule hachurée, une ligne au dessus (-1) et deux colonnes à droite (+2). Dans l'autre mode D2 donne directement les références de la cellule mais cette écriture précise au tableur qu'il devra automatiquement modifier ces références (en tenant compte des positions relatives) dans certains cas. L'intérêt des références relatives se révèle dans les copies de formules.
On passe du type relatif à absolu, dans la formule de la cellule active, généralement en appuyant sur une touche de fonction (F4 pour Excel, …).

PLAGE DE CELLULES
Une plage ou un bloc de cellules est un groupe de cellules inscrit dans un rectangle. Elle est désignée par les références, relatives ou absolues, de la cellules début en haut à gauche et celles de la cellule fin en bas à droite. Ces références sont séparées par ":" (deux points) pour le tableur Excel par ".." (point, point) pour certains autres tableurs.




© FormTice avril 2020 - Tous droits réservés. Limitation à l'usage non commercial, privé ou scolaire.