Accueil site Tableur Programmation Outils XML Téléchargement Informations



Tableur

Documents

Syntaxe des formules 
 
Repère
Documents
  Références de cellules
  Syntaxe des formules
  Recopie de formules
Exercice 1
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 2
  Etape 1
  Etape 2
  Etape 3
Exercice 3
  Etape 1
  Etpe 2
Exercice 4
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 5
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 6
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 7
  Eape 1
  Etape 2
  Etape 3
  Etape 4
Exercice 8
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 9
  Etape 1
  Etape 2
Exercice 10
  Etape 1
  Etape 2
  Etape 3
Documents (Suite)
  Graphiques Excel
  Graphiques Calc
  Fonctions
  Bases de données
 
Une formule doit commencer par un signe distinctif.
- Pour le tableur Microsoft Excel :
Une formule doit commencer par le signe "=" (égale).
Ce tableur tolère aussi le signe "+" et le signe "-"(et rajoute un signe "=" devant lorsque la formule commence par une référence de cellule, sinon il les remplace par le signe "=").
- Pour certains autres tableurs :
Une formule doit commencer par les signes "+", "-" ou par une fonction. voire dès fois par un nombre (ex : 1,5 + 2)
En général ils acceptent aussi une formule commençant par "=" quitte à le remplacer éventuellement par "+" ou "-".

Exemple :


La formule s'affiche dans la barre d'édition. Après validation, c'est le résultat qui s'affiche dans la cellule mais il existe une option qui permet d'y afficher les formules. L'intérêt d'une formule avec les références des cellules est de permettre de changer l'une des valeurs (le contenu d'une cellule) qui y intervient, le tableur recalculant alors automatiquement (ou sur commande) le nouveau résultat.

Opérateur et opérande d'une formule
La syntaxe générale d'une formule est toujours la même :

= opérande1 opérande2 ....................... opérande n

Les opérateurs notés ici par agissent sur des opérandes de même type.

Ils respectent des priorités qui varient par quelques détails suivant les tableurs. Par exemple pour le tableur Excel la priorité est la suivante :




D'autre part les parenthèses permettent d'ajuster les priorités (les parties de formule entre parenthèses doivent être évaluées en priorité).

Les opérandes peuvent être de plusieurs types : textuel (si le tableur le permet), numérique, logique (égalité ou comparaison). Ils peuvent également être des références de cellules avec les opérateurs sélection, intersection et réunion.
On ne peut utiliser qu'un même type d'opérande dans une même formule (dont le résultat sera de ce type). Toutefois des références de cellules peuvent être utilisées dans la mesure où le contenu des cellules est du type exigé par l'opérateur (dans ce cas l'opérateur agit sur le contenu des cellules). Par exemple l'opérateur "addition" dans la formule "= 6 + B2 + C4", donne la somme arithmétique de 6 avec le contenu (qui doit être numérique) des cellules désignées par les références.
Les opérandes peuvent aussi être des fonctions du tableur qui donnent l'un des types précédents (voir les fonctions).

© FormTice avril 2020 - Tous droits réservés. Limitation à l'usage non commercial, privé ou scolaire.