Accueil site Tableur Programmation Outils XML Téléchargement Informations



Algorithmique

Initiation

Généralités 
 
Introduction
Initiation
  Généralités
  Première activité
  Calcul d'une racine carrée
  Exemple en géométrie
  Exemple avec Logo
Prolongement
  Symétrie centrale
  Parallélogramme
  Procédures avec Logo
  Récursivité avec Logo
Avec Algobox
  Fraction irréductible
  Fonction monotone
  Résolution d'équation 1
  Résolution d'équation 2
Avec Python
  Environnement
  Autres environnements
  L'essentiel
  Premier exemple
  Addition de fractions
  Cryptographie
  Statistiques / Probabilité
Avec Java
  Environnement
  L'essentiel
  Premier exemple
  Avec des classes
 
Notion d'algorithme
Dans un premier temps rédiger un algorithme consiste à décrire les différentes étapes pour résoudre un problème.

Trois étapes structurent un algorithme simple :

- Les données d'entrée
- Le traitement
- La sortie des résultats


Les données d'entrée sont les données nécessaires au traitement ; elles peuvent être introduites de différentes manières (saisie au clavier, lecture d'un fichier, ...).
Le traitement est la description de l'ensemble des étapes successives à faire pour obtenir une exécution automatique.
La sortie des résultats indique la résolution du problème (affichage des résultats, impression, sauvegarde dans un fichier,...)

En amont de ces trois étapes, il est nécessaire de prévoir le type des données à utiliser (nombre, chaîne de caractères, logique, tableau, liste, ...), les conversions à envisager, les données intermédiaires à mémoriser, etc.
Les instructions
Les « instructions » sont les « briques de base » des algorithmes, dont l’assemblage dans un ordre précis conduit au résultat attendu.
Entrée de données
L'entrée de données pourra se faire par interrogation de l'utilisateur, par le signal envoyé par un capteur ou par la lecture d'un fichier voire par interrogation d'une base de données éventuellement sur le WEB.
Une variable est désignée par son identificateur (son nom)
En algorithmique on utilisera par exemple l'instruction : Saisir identificateur ; si A est l'identificateur de la variable, on écrira : Saisir A.
Sortie de données
Parfois il est nécessaire d'afficher les valeurs des variables en cours de traitement ou à la fin du traitement, d'envoyer des données sur un support de stockage ou une commande à un actionneur.
En algorithmique, pour afficher la valeur d'une variable, on utilisera l'instruction : Affichage identificateur ; par exemple si A est l'identificateur de la variable, on écrira : Affichage A.
Pour un affichage qui n'est pas la valeur d'une variable on utilisera : Affichage message.
Les séquences d’instructions
Le « traitement des données » se fait par une suite d’instructions.
On utilise des instructions d'affectation de données à des variables : « l'affectation » permet d’attribuer une valeur à une variable désignée par son identificateur. On écrira :
Identificateur prend la valeur valeur ; si A est l'identificateur de la variable et 2 la valeur à affecter, on écrira : A prend la valeur 2.
Dans le cadre d'un traitement numérique, les instructions utilisées peuvent être les opérations usuelles :
  • l'addition, exemple : Valeur A + Valeur B (ou plus simplement A + B)
  • la soustraction, exemple : Valeur A - Valeur B (ou A - B)
  • la multiplication, exemple : Valeur A * Valeur B (ou A * B)
  • la division, exemple : Valeur A / Valeur B (ou A / B)
ou plus sophistiquées (par exemple des fonctions) :
  • élévation au carré, exemple : A2
  • la partie entière, exemple : ENT(A)
  • etc.
Cependant le traitement des données n'est pas limité au traitement numérique, on peut par exemple traiter des chaînes de caractères, des valeurs logiques, ...
Les instructions utilisent aussi certaines structures algorithmiques, comme :
  • les structures de boucles
  • les structures conditionnelles
Ces structures peuvent être introduites au fur et à mesure des exemples étudiés.
Les exemples donnés dans ce dossier permettent de mettre en œuvre progressivement ces notions.

© Matabu mars 2020 - Tous droits réservés. Limitation à l'usage non commercial, privé ou scolaire.